Members

Marc Hernandez

Marc Hernandez

Guru, Painting, Video

Website:

bélier ascendant balance.... cheval
cornes retenues et ruades....

....Matière Molle

"La physique de la matière molle décrit les propriétés de fluides complexes et des systèmes moléculaires organisés qui sont souvent intermédiaires entre celles des liquides et celles des solides."
on parle de formes molles ("polymères") comme des assemblages, qui au niveau moléculaire semblent désorganisés, aléatoires (une forme d'ordre plus complexe, en somme) tandis que le matériau constitué est plus malléable. une structure plus souple générée par un chaos cohérent.
Le mou est une entité qui semble dépourvue d'antonyme, et se cale par défaut entre le liquide et le solide.
s'il propose une retenue supérieure à la forme liquide, (il soulève par la même une capacite de résistance, mais nous y reviendrons) il s'adapte au dur sur lequel il repose en y moulant sa forme, s'y (im)pose, s'y empreinte… phénoménologie du tripotage Le mou est absolument malléable... Il s'évalue et s'éprouve dans la transformation et la trituration de sa forme, s'éprouve pleinement par l'activité tactile et mène en règle général au tripotage maladif, au malaxage jubilatoire. (Ce qui n'est pas si mal) il s'oppose au rigide sans pas pour autant accéder à la notion de souplesse… Si Le mou et le souple ont en commun la flexibilité, on les nuancera notamment en intégrant la notion de pesanteur… Le souple semble tendre à sorte une légèreté (un dénuement d'intérêt quant au poids… ???)tandis que le mou est plus enclin à subir la gravité. Flexible, donc, mais en adéquation parfaite avec son environnement (sur lequel il repose),le mou présente ainsi une forme d'adaptation supérieure…. (alors qu'il présente une notion de résistance, par rapport au liquide; le mou s'étale mais ne s'écoule, point ne fuit mais repose…